IPREA

Le patient hospitalisé en réanimation est soumis à des conditions stressantes et à de nombreuses sensations d'inconforts.

L'étude multicentrique IPREA 3 mise en place mesure l'impact d'un programme à composantes multiples de réduction de ces inconforts.

L'objectif principal est de vérifier si ce programme permet une réduction des inconforts perçus par le patient à sa sortie de réanimation mais aussi une diminution du risque de développer un état de stress post traumatique à distance de l'hospitalisation.

34 centres de réanimation adultes médicales et chirurgicales ont été randomisés en cluster puis séparés en deux bras, un contrôle et un interventionnel. C'est à l'aide d'un questionnaire à plusieurs items que la mesure du score d'inconfort a pu être réalisée. Les patients interrogés ayant un séjour minimum de trois jours calendaires dans le service.

Une période d'un mois a servi à mesurer le niveau d'inconfort de base (M1).

17 centres d'un bras entamèrent ensuite une période de six mois d'implantation du programme suivie de six mois d'arrêt, le bras 2 agissant à l'inverse.

À la fin de chaque période de six mois pour chacun de ces bras, soit M7 et M13, les données ont été collectées.

Chaque mois un retour, était fait aux centres et permettait de réajuster les actions mises en place.

Pour tous les items, excepté la douleur, le score d'inconfort a été réduit dans le groupe interventionnel.

La mesure du stress et de l'inconfort du patient en réanimation ont ainsi permis, par la mise en place de ce programme, une modification et donc une amélioration de nos pratiques de soins quotidiens pour instaurer une dynamique de « mieux vivre en réanimation ».

 

Retour vers le programme du congrès

Copyright 2018 AFICCT